/**

*/
1670
Les eaux réunies du canal de Craponne et de la Touloubre sont dérivées pour actionner à Saint-Chamas les roues de divers moulins à blé.
1690
Les eaux de surverse des moulins sont vendues à Louis XIV pour alimenter un martinet à poudre, premier élément de la Poudrerie Royale.
1790
La Poudrerie s'agrandit par phases, lorsque les unités de fabrication devenaient trop nombreuses et ne permettaient plus de conserver un écartement minimal entre les bâtiments pour assurer la sécurité.
1810
La Poudrerie comprend 8 usines à 10 pilons chacune. Elle occupe 2,5 hectares entre la colline de Moulières et l'étang de Berre sur une longueur de 300 mètres environ et une largeur de 50 mètres.
1823
L'Etat devient propriétaire de la totalité des eaux de la Touloubre et du moulin à blé. Le canal prend le nom de canal de la Poudrerie. La poudrerie couvre 6 hectares.
1838
Construction de la première digue en retenue en vue d'obtenir des colmatages permettant d'agrandir la poudrerie en direction de l'étang.
1860
On dresse une seconde digue parallèle à la première pour continuer à accroître et consolider les terres conquises sur l'étang de Berre. La Poudrerie occupe alors une superficie de 15 hectares
1863
L'éboulement de la Goule (l'actuelle colline de Moulières) va provoquer la destruction du moulin à huile.
1866

Prise de possession de la Poudrerie par le service de l'artillerie.

1879
Remplacement du service de l'artillerie par celui des poudres et salpêtres. Superficie: 23 hectares
1881

Avec la force hydraulique, on produit de l'électricité utilisée pour l'éclairage du site. La poudrerie sera la première usine de France a être éclairée.

1882
Achèvement de la troisième digue de retenue.
1885
Construction d'une quatrième digue. A cette date, la Poudrerie atteint une superficie de 65 hectares
1894
Cession de la marine de 8 hectares de terrains dépendants de l'étang de Berre
1917
1918
Extension de la Poudrerie vers le Nord ( côté Miramas ).
La population ouvrière atteint de records. Ce sont près de 8 000 ouvriers qui y travaillent à cette époque.
1924
Construction d'une centrale hydroélectrique
1936
Obsèques nationales en présence du Président de la République, M. Lebrun, et de ses ministres
1974
Fermeture définitive et brutale de la Poudrerie. Démantèlement des usines et dépollution du sol par l'armée. La superficie est à ce jour de 130 hectares

Info général

Gestionnaire :
Syndicat Intercommunal de l’Ancienne Poudrerie,
réunissant Miramas et Saint-Chamas (SI.AN.POU.)
_________________

Objectif de gestion :
Protection des richesses écologiques et historiques du site face à une forte demande pour l’ouverture à un large public.
___________________

Renseignements :
du lundi au vendredi
de 8h00 à 12h00
13h30 à 16h30

Tél/fax 04.90.58.27.93


___________________

Ouvert au public :
Les mercredis après-midi
de 14h00 à 17h00

1er 3ème 5ème dimanche
de 9h00 à 17h00

___________________

Adresse :
1510 route de Saint-chamas
13140 Miramas

 

 

 

 

Connexion